Cellulose

Partagez ce contenu à vos amis:

Les jeunes chaumes de bambou sont riches en cellulose

Le marché de la cellulose de bambou
Le marché de la cellulose de bambou

La cellulose est la molécule organique la plus abondante sur la terre. C’est un homo-polymère naturel qui est le principal constituant de la paroi cellulaire de nombreux végétaux, avec une teneur variant de 15% à 99%.

Il y a 3 classes de celluloses. L’alpha-cellulose est celle qui a le plus grand degré de polymérisation et qui est la plus stable. Les deux autres classes de cellulose, ou « hémicelluloses » sont la cellulose beta et la cellulose gamma.

En général, le bambou contient de 60 à 70% d’holocellulose (cellulose+hémicelluloses) dont 40% à 50% d’α-cellulose, ce qui est comparable aux teneurs en α-cellulose rapportées des résineux (40–52%) et des feuillus (38–56%). Ces teneurs peuvent varier en fonction de l’espèce et de l’âge, comme en témoigne le tableau suivant. (Liese, W., 1987; Hurter, R. W., 1997 ; Nayak et al., 2016).

EspèceHolocellulose (%)Alpha-cellulose (%)Lignine (%)Cendre (%)
P. pubescens68.6–73.846.08–47.921.26–23.951.26–1.95
Gigantochloa levis85.0833.8026.501.29
Dendrocalamus asper61.9–75.218.5–29.01.7–5.6
G. levis63.5–67.236.2–42.523.3–26.61.4–1.9
Bambusa vulgaris67.8–69.6

37.9–43.222.7–23.91.8–2.1

La cellulose est utilisée dans différents secteurs : papeterie, produits textiles, isolation, et produits divers utilisés en industrie agroalimentaire et pharmaceutique (Voir partie 3) (INRS, 2011).

Le marché des pâtes à papier en France

D’après l’Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses, la France a produit 1 613 000  tonnes de pâtes à papier en 2018, en a importé 1 991 000 tonnes et en a exporté 414 000 tonnes.

La France a donc importé plus de la moitié des pâtes à papier consommées sur son territoire en 2018 !

A l’heure actuelle, les 7 usines de production de celluloses et pâtes à papier à partir de bois présentes sur le territoire français utilisent essentiellement du bois de résineux et/ou du bois de feuillus.

Or, il faut:

  • 4.8 tonnes de bois pour faire 1 tonne de pâte à papier de résineux

  • 4 tonnes de bois pour faire 1 tonne de pâte à papier de feuillus mélangés

(Fibre Excellence, 2019)

Avec le bambou, il faudrait seulement 2 tonnes de matière première pour produire 1 tonne de cellulose.

Face à une importation aussi importante, la possibilité de développer une filière bambou de production de cellulose doit être étudiée.

Quelles sont les utilisations de la cellulose ?

Les produits à base de fibres de cellulose sont:

  • Les papiers – cartons

    • papier à usage graphique : papier journal, d’impression ou d’écriture

    • papier d’emballage : cartons plats, papier ondulé

    • papiers industriels ou spéciaux : papier à usage fiduciaire, papier à usage graphique, papier à cigarette, abrasif, papier filtre, etc.

Papier cellulose
T-shirt en fibre de bambou
T-shirt en fibre de bambou
  • Les papiers d’hygiène ou pour produits à usage unique pour la santé, l’hygiène et

    l’essuyage :

    • Papier crêpé

    • Ouate de cellulose

    • Papier mousseline

  • Les produits textiles contenant des fibres de cellulose, d’acétate de cellulose, de viscose, de lyocell, de modal, etc.

  • Les produits à base de fibres ciment en remplacement de l’amiante : plaques

    ondulées, ardoises, tuyaux, canalisa tions, etc.

  • Les matériaux de friction (freins), les nappes tramées pour pneumatiques.

  • Des produits divers utilisés en industrie agroalimentaire, comme les boyaux artificiels pour la charcuterie, des additifs alimentaires (agents de texture).

  • Les produits d’isolation thermique et phonique à base de ouate de cellulose fabriquée à partir de papier recyclé. Ils sont également utilisés pour leur résistance au feu, à la vermine et aux moisissures.

  • Les films pour pellicules photographiques.

    (INRS, 2011)

Références bibliographiques:

Fibre Excellence (2019) Fibre Excellence Saint-Gaudens [En ligne] Consulté le 19/11/2019 

Hurter, R. W. (1997). Nonwood plant fiber characteristics. Agricultural Residues, 1, 1-4. [En ligne] Consulté le 21/07/2019. 

INRS (2011) Fibres de cellulose. Fiche toxicologique n°282. [En ligne] Consulté le 04/04/2019. 

Liese, W. (1987). Research on bamboo. Wood Science and Technology, 21(3), 189-209. [En ligne] Consulté le 21/07/2019. 

Nayak, L., & Mishra, S. P. (2016). Prospect of bamboo as a renewable textile fiber, historical overview, labeling, controversies and regulation. Fashion and Textiles3(1), 2. En ligne] Consulté le 21/07/2019. 

Van Der Lugt, P. (2017). Booming Bamboo: The (re) discovery of a Sustainable Material with Endless Possibilities. Materia Exhibitions BV


Partagez ce contenu à vos amis:

Cet article vous a aidé ?

Ne manquez pas les dernières nouveautés sur le bambou en 2021 !

Indiquez votre adresse e-mail: