Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Les bambous ont très peu de maladies et de nuisibles en Europe du Nord. Toutefois, quelques signes peuvent alerter et vous amener à vous demander si votre bambou est malade. Dans cet article, nous allons voir quels sont les principaux signes de maladie et autres signes de faiblesse que l’on peut observer sur le bambou.

Votre bambou est-il malade ? Réponse en résumé

Quelques signes peuvent alerter sur l’état de santé de votre bambou, mais ils ne sont généralement pas liés à une maladie:

  • Des points noirs sur les feuilles: Présence de fumagine
  • Des tâches jaunâtres sur les feuilles: Présence de l’acarien Schizotetranychus celarius
  • Les feuilles jaunissent: Manque de nutriments, d’eau ou encore pot trop petit
  • Assèchement du bambou: Manque d’eau ou conditions asphyxiantes

D’une manière générale, les lapins, lièvres ou autres rongeurs sont les ravageurs qui peuvent poser le plus de problèmes à votre plante qu’une maladie.

Il peut arriver que les feuilles de votre bambou présentent des petits points noirs, notamment après une période de pluie ou d’humidité prolongée.

Ces points noirs sont bien souvent de la fumagine, une maladie cryptogamique (= maladie fongique) qui se développe sur le miellat sucré produits par certains parasites comme les pucerons.

Les champignons qui peuvent rendre votre bambou malade sont de type Capnodium oleaginum ou Fumago silicina. Leur principale cause est donc la présence d’insectes et de parasites comme les cochenilles et les pucerons.

Points noirs sur une feuille de bambou
Points noirs sur une feuille de bambou

La fumagine n’est généralement pas dangereuse pour le bambou et disparaîtra après quelques temps. Pour accélérer sa disparition ou en cas de développement très critique, vous pouvez appliquer un fongicide.

Votre bambou présente des tâches claires sur les feuilles

Si vous observez des tâches claires, jaunâtres sur vos feuilles de bambou, il a fort à parier qu’il s’agisse de Schizotetranychus celarius

Cet acarien est plus commun en Amérique du Nord, ce qui explique que le risque qu’il se développe est beaucoup plus élevé  si votre plant de bambou a été importé de ce continent.

Schizotetranychus celarius se développe sur la face inférieure de la feuille qu’il infecte, et aspire les liquides qui la composent, laissant apparaître les tâches jaunâtres caractéristiques sur la face supérieure.

Schizotetranychus celarius sur des feuilles de bambou
Schizotetranychus celarius sur des feuilles de bambou

L’infection des feuilles de bambou par cet acarien ne lui sera généralement pas fatale, mais peut avoir un impact sur sa capacité de photosynthèse.

Schizotetranychus celarius se développe idéalement dans des conditions sèches et chaudes, l’hiver humide en France le faisant donc disparaître.

La meilleure façon de limiter le développement de cet acarien est de couper les feuilles infectées dès l’apparition d’un foyer. S’il est trop tard, vous pouvez utiliser un insecticide ou pulvériser de l’eau sur les feuilles pour qu’elles restent humides pendant plusieurs jours.

Une autre solution pour se débarrasser du Schizotetranychus celarius est d’introduire des acariens prédateurs de celui-ci, tels que le Neoseiulus fallacis qui est un prédateur d’acariens très efficace.

Enfin, d’autres acariens peuvent causer des dégâts du même type, tels que le Schizotetranychus longus (proche parent duSchizotetranychus celarius) ou encore le tétranyque tisserand (Tetranychus urticae) qui parasite principalement les bambous en intérieur 

L’assèchement du bambou n’est généralement pas dû à une maladie

Si votre bambou s’assèche, ce n’est généralement pas parce qu’il est malade. Deux raisons principales peuvent expliquer qu’un bambou s’assèche:

  • Un manque d’eau
  • Un excès d’eau (ou plus généralement des conditions d’anaérobie)
Bambou asséché en conditions d'hydromorphie
Bambou asséché en conditions d'hydromorphie

D’autres facteurs peuvent aggraver ces phénomènes, tels qu’une exposition prolongée au vent ou un temps chaud et sec. 

Pour en savoir plus sur les facteurs pouvant nuire au développement du bambou, vous trouverez toutes les informations à ce sujet et les solutions à mettre en place dans mon article à ce sujet.

Le jaunissement des feuilles du bambou n’est souvent pas dû à une maladie non plus

Généralement, le jaunissement des feuilles du bambou n’est pas un symptôme d’une maladie mais peut s’expliquer par plusieurs raisons telles que:

  • Un manque de nutriments
  • Un manque d’eau
  • Type de sol non adapté
  • Pot trop petit
  • Saisonnalité (jaunissement en hiver)
Bambou planté sur un sol argile-calcaire
Bambou qui a jaunit

Si votre bambou jaunit, consultez mon article complet à ce sujet, vous y découvrirez les raisons détaillées du jaunissement du bambou ainsi que les solutions à mettre en place.

Plus problématiques que les maladies… 

Comme nous l’avons vu précédemment, en Europe de l’Ouest, les maladies ne sont pas le cadet de nos soucis pour le bambou, mais certains nuisibles peuvent causer plus de dégâts. Par exemple:

Les lièvres et les lapins

Lièvres et lapins causent des dégâts aux bambous
Lièvres et lapins causent des dégâts aux bambous

Les lièvres et les lapins peuvent causer de réels dégâts sur vos bambous en particulier durant la période de développement des nouvelles pousses, ou sur de jeunes plants.

Par exemple, sur une plantation que nous avons faite au sud de Rennes en 2019, parmi les 1800 plants de bambous Phyllostachys edulis mis en terre, une centaine ont été endommagés par des lièvres au début de l’été de l’année de plantation. 

Les mulots mangent les rhizomes tendres des jeunes plants

Les mulots peuvent être problématiques, en particulier pour les jeunes plants de bambou dont les rhizomes sont tendres. Si vous faites une plantation de bambou sur une large surface, il est donc conseillé de travailler avec un outil à dent pour détruire les galeries des mulots avant la plantation. Sinon, vous pouvez utiliser des pièges ou répulsifs pour vous en débarrasser.

Le mulot peut endommager les rhizomes du bambou
Le mulot peut endommager les rhizomes du bambou

Vous savez maintenant tout sur les maladies et ravageurs pouvant attaquer le bambou. Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive et d’autres maladies et ravageurs existent, notamment dans les régions d’origine du bambou. 

Si vous avez d’autres exemples de maladies ou ravageurs des bambou, n’hésitez pas à me contacter et je les intégrerai dans l’article !

Mathieu


Partagez ce contenu à vos amis:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.