Le bambou japonais Pseudosasa japonica

Le Bambou Japonais Pseudosasa japonica: Guide Complet

Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Vous souhaitez acheter un bambou japonais Pseudosasa japonica ou en avez déjà un chez vous ?

Ce bambou populaire en Europe est originaire du Japon, et il est très apprécié pour ses qualités ornementales. Et pour ceux qui ont lu mon article sur les pailles en bambou, le Pseudosasa japonica est le bambou idéal pour fabriquer des pailles !

Caractéristiques du Pseudosasa japonica ou « bambou Metake »

Un bambou idéal pour l’ombrage

Le bambou japonais Pseudosasa japonica
Le bambou japonais Pseudosasa japonica

Avec ses longs chaumes fins et ses longues feuilles retombantes, le bambou japonais Pseudosasa japonica est idéal pour créer un ombrage. Ses feuilles peuvent en effet mesurer jusqu’à plus de 30 centimètres, ce qui est beaucoup plus long que la moyenne des autres bambous.

Nom scientifique

Pseudosasa japonica

Autres noms

Bambou flèche, metake, bambou japonais, bambou du japon

Longueur moyenne

6m à 8m

Largeur des chaumes

1 à 2 cm

Température minimale

-15°C

Exposition

Ombre, mi-ombre ou soleil

Traçant ?

Oui

Caractéristiques distinctives

Chaumes longs et fins avec gaines persistantes, et longues feuilles

Le pseudosasa japonica possède aussi la particularité d’avoir des anneaux qui ne dépassent pas des chaumes en volume. Cette particularité, ajoutée au fait qu’il soit fin et rectiligne, en fait un bambou idéal pour faire des flèches ou autres objets comme des pailles. Nous verrons plus loin dans l’article qu’une entreprise française fabrique des pailles avec le bambou pseudosasa japonica.

Pseudosasa japonica bambou
Bambou Pseudosasa japonica

Un très bon choix pour une haie de bambou brise-vue

Haie de bambous moyens brise vue
Haie de bambous moyens brise vue

Vous pouvez profiter de la densité de chaumes fins et du long feuillage du Pseudosasa japonica pour faire une haie brise vue. Le bambou japonais étant assez peu traçant, son contrôle est relativement facile. Vous pouvez aussi le mettre dans de longues jardinières pour faire votre haie.

Le bambou japonais peut être taillé pour lui donner une forme plus droite et la hauteur souhaitée sans problème. Vous pouvez utiliser un taille haie, ses chaumes étants fins ils se couperont facilement.

De plus, comme vous pouvez le voir (en particulier sur la photo en fin d’article), les gaines du bambou japonais sont persistantes, ce qui donne un joli effet de damier, un peu comme le fargesia robusta mais en moins prononcé.

Un bambou résistant au vent, au froid et à la sécheresse

Bambou pseudosa
Le bambou pseudosasa japonica peut être cultivé en bord de mer

Le bambou japonais pseudosasa japonica est connu pour être très résistant. C’est donc l’un des rares bambous qui pourra se développer en bord de mer. (Il ne pourra cependant pas atteindre une hauteur aussi grande en plein vent marin qu’à l’abri du vent)

La plupart des bambous ne supportent pas les vents forts, en particulier lorsqu’ils sont au bord de mer. Le vent assèche leurs feuilles et le sel accentue cet effet.

Si vous êtes un amateur de bambou et que vous habitez dans des endroits à vents forts, je vous conseille donc de commencer par planter un pseudosasa japonica.

Vous pouvez aussi mettre le pseudosasa japonica en pot

Enfin, si vous ne souhaitez pas devoir contrôler le développement de ses rhizomes, vous pouvez aussi mettre le bambou japonais pseudosasa japonica en pot.

Il atteindra des dimensions moins importantes que s’il est cultivé en pleine terre, mais se développera bien quand même. Il faudra tout de même être plus vigilant sur la fertilisation: Vous pouvez consulter mon guide sur la fertilisation du bambou pour en savoir plus sur le sujet.

Quand votre pseudosasa japonica manquera d’espace dans son pot, vous pourrez toujours le diviser ou le planter en pleine terre.

Entretien et taille du pseudosasa japonica

Bambou japonais Pseudosasa japonica
Bambou japonais Pseudosasa japonica

La taille peut être faite une fois par an

En particulier si vous souhaitez faire une haie de bambou japonais, vous allez probablement vouloir les tailler. La taille du bambou pseudosasa japonica peut être faite une fois par an. Vous pouvez les tailler à tout moment, sauf durant la période de développement des nouvelles pousses au printemps. 

Un des avantages du bambou, c’est qu’une taille par an suffit puisque la période de croissance aérienne a seulement lieu lors du développement des nouvelles pousses.

Arrosage

Si vous venez de planter votre bambou pseudosasa japonica, dans ce cas il faut l’arroser abondamment (10 litres d’eau). Cette opération permettra un bon démarrage de votre bambou.

Pour un peuplement de pseudosasa japonica à maturité, il peut se développer sans arrosage. C’est un bambou qui résiste bien à la sécheresse. Si vous voyez des signes apparents de manque d’eau tels que les feuilles qui se replient le qui commencent à sécher, dans ce cas n’hésitez pas à l’arroser.

Fertilisation du pseudosasa japonica

En pleine terre et si vous n’avez pas d’objectifs économiques de culture, le pseudosasa japonica n’a pas besoin d’engrais. Vous pouvez tout de même favoriser sa croissance en apportant un engrais minéral au printemps au moment du développement des pousses. 

Egalement, en automne ou en hiver vous pouvez apporter à votre bambou japonais des amendements organiques tels que du composte, des tontes de gazon, etc… Pour tout savoir sur l’apport d’engrais au bambou, vous pouvez lire mon guide de fertilisation.

Fabrication de pailles et de flèches avec le bambou japonais

Des chaumes longs et fins caractéristiques

Les chaumes longs et fins caractéristiques du bambou japonais pseudosasa japonica
Les chaumes longs et fins caractéristiques du bambou japonais pseudosasa japonica

Les chaumes longs, rectilignes et fins du bambou japonais en font un bambou idéal pour de nombreuses réalisations.

La fabrication de pailles de bambou en France avec le bambou japonais

Pailles en bambou made in France
Pailles en bambou made in France
Pailles en bambou made in France
Pailles en bambou made in France

Avec l’interdiction des pailles en plastique en 2020, des alternatives ont dû être trouvées. Et il s’avère que le bambou est un excellent candidat pour cela: Ses chaumes sont creux et il suffit donc d’en couper des morceaux pour pouvoir faire des pailles.

Le problème, c’est qu’il y a plus de 1300 espèces de bambou, dont de nombreuses ne seraient pas adapté pour la fabrication de pailles: Diamètre trop important, paroi trop épaisse, forme trop biscornue, etc…

Il s’avère donc que le bambou japonais pseudosasa japonica est un excellent choix pour la fabrication de pailles, pour toutes les raisons évoquées précédemment.

Il existe même une entreprise française qui fabrique des pailles avec le bambou du japon. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire mon article complet sur la fabrication française de pailles en bambou !

Des flèches robustes en bambou

Le pseudosasa japonica est également utilisé pour faire des flèches. Il est d’ailleurs appelé Yadake au japon, ya  signifiant « flèche » et Dake  étant un des mots pour dire bambou.

J’avais aussi lu un témoignage d’un villageois du nord-est de l’Inde qui disait que la fabrication de flèches avec le pseudosasa japonica était également une pratique répandue.

Voici ce qu’il expliquait sur la fabrication de flèches en bambou japonais:

  1. Récolter des chaumes de bambou pseudosasa japonica les plus rectilignes possibles

  2. S’il y a des endroits avec des coudes, vous pouvez redonner une forme rectiligne aux chaumes de bambou sélectionnés en les faisant chauffer.

  3. Ensuite, quand ils sont encore chauds, les artisans appliquent de la cire pour que le bambou absorbe la cire et devienne plus résistant à l’humidité.

  4. Ils sélectionnent ensuite les parties les plus rectilignes du chaume et en font des flèches, en ajoutant des plumes.

  5. Une pointe de métal est finalement martelée pour lui donner une forme de cône, puis elle est aoutée dans le bout de la flèche.

Le bambou au japon

Le bambou a une place importante dans la culture japonaise. D’une manière générale, quand les japonais parlent du bambou, il utilisent les termes « take« , « chicu » ou « sasa« . 

Au Japon, le bambou est un symbole de pureté, flexibilité, résilience, force et intégrité. Il est très présent dans les objets de tous les jours, dans l’art, et dans les rituels. Par exemple, des récits anciens au Japon expliquent qu’un petit couteau en bambou était utilisé pour couper le cordon ombilical avec la mère à la naissance, pour bénéficier des pouvoirs magiques du bambou. (Bess N. et al, 2001)

Il apparaît aussi dans de nombreux comtes anciens, tels que le comte du coupeur de bambou « Taketoti Monogatari » qui est aussi connu sous le nom de « Kaguya-hime (La princesse de Kaguya) ». Ce sont des comtes très connus qui comptent parmi les histoires les plus appréciées au japon. 

On peut aussi retrouver des tiges de bambou lors des festivals, où ils sont par exemples utilisés pour conjurer le mal.

Le Japon et ses forêts de bambou

Forêts de bambou au Japon La bambouseraie d'Arashiyama
Forêts de bambou au Japon La bambouseraie d'Arashiyama

Enfin, le Japon compte de nombreuses magnifiques forêts de bambou, telle que la bambouseraie d’Arashiyama. C’est probablement la bambouseraie la plus connue au Japon. Elle se situe au nord-ouest de Kyoto, le long de la rivière Katsura.

Vous pouvez lire mon article sur les 15 plus belles forêts de bambou au monde si vous souhaitez en savoir plus.

Cette bambouseraie est particulièrement reconnue dans le monde entier par ses chemins aménagés qui y serpentent. C’est un peuplement de bambou Phyllostachys edulis, des bambous géants qui peuvent atteindre plus de 20 mètres de hauteur.

Ce n’est pas la seule forêt de bambous connus au Japon, rien qu’en périphérie de Kyoto il y en a plusieurs telles que celle du parc Roka Koshun-en ou encore celle du parc Jidayubori.  Les japonais ont l’habitude de se promener dans ces forêts de bambou pour se ressourcer et profiter de leur verdure.

Vous savez maintenant tout sur le pseudosasa japonica et sur la place du bambou au japon. Si cet article vous a appris des choses, n’hésitez pas à le commenter et à le partager sur vos réseaux sociaux.

Cet article vous a été utile ?

Ne manquez pas toutes les nouveautés sur le bambou cette année !

Inscrivez vous dès maintenant à la newsletter:

Bambou France

Partagez ce contenu à vos amis:

5 réflexions sur “Le Bambou Japonais Pseudosasa japonica: Guide Complet”

  1. Ping : Top 15 des forêts de bambou dans le Monde & en France -

  2. Ping : Pourquoi Votre Bambou ne Pousse Pas ? Explications ! -

  3. Ping : Quel Bambou Choisir ? Guide Illustré en 4 points clés -

  4. Ping : 23 Objets en Bambou à Fabriquer (Idées Originales) -

  5. Ping : 10 idées de Bambou pour Cacher un Mur (avec Photos) -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous appréciez les bambous ? :-)

bambou panda

Ne manquez pas les dernières nouveautés sur le bambou en France en 2021 ! 

Recevez chaque mois les conseils et nouveautés sur le bambou:

bambou panda

Hey ! :-) Cet article vous est utile ? Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières nouveautés sur le bambou par mail:

%d blogueurs aiment cette page :