feuilles de bambou

Feuilles de Bambou: Morphologie et Bienfaits Etonnants !

Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Les feuilles du bambou sont de tailles et de couleurs variées. Elles peuvent aussi avoir une couleur unie ou être striées. Et en plus de leur aspect souvent très esthétique, les feuilles du bambou ont de nombreuses vertus ! Elles sont utilisées dans la médecine chinoise depuis plus de 1000 ans, et des études récentes ont montré leurs propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, antivieillissement, cardioprotectrices, etc…

Nous allons d’abord voir la morphologie et le cycle de vie des feuilles du bambou, puis nous verrons quelles sont leurs vertus.

Morphologie des feuilles de bambou

Des tailles bien différentes, mais une forme similaire

Les longues, larges et luxuriantes feuilles du bambou Indocalamus tesselatus:

Feuilles de bambou Indocalamus tesselatus
Feuilles de bambou Indocalamus tesselatus (Vallée des bambous)

Les fines et élégantes feuilles de Fargesia angustissima:

Feuilles de bambou fargesia angustissima
Feuilles de bambou fargesia angustissima

Comme vous pouvez le voir sur les 2 exemples ci-dessus, la longueur et la largeur des feuilles de bambou peut beaucoup varier en fonction des espèces. On peut aussi voir que la taille des feuilles n’est pas proportionnelle à la taille du bambou. Indocalamus tesselatus est plus de 2 fois plus petit que le Fargesia angustissima, et ses feuilles sont pourtant plus de 2 fois plus imposantes.

Cependant, la forme de celles-ci est similaire: Le feuille du bambou est étendue, avec une extrémité pointue, une base arrondie et une nervure centrale visible. Elle est toujours pourvue d’un pétiole (la « queue » de la feuille). Sa face supérieure est souvent lisse et brillante au soleil, tandis que sa face inférieure est souvent pubescente. (Paul Whittaker, 2007)

Les feuilles de bambou sont également très fines par rapport à d’autres plantes persistantes de climat tempéré, mais cela ne leur empêche pas de passer des hivers rudes en restant bien vertes et intactes !

Différentes couleurs

Les feuilles de bambou ne sont pas toujours d’un vert bien vif. il peut y avoir différentes couleurs: Vertes, vertes striées de jaune, vert jaunâtre, vert bleuté, etc…

La taille des feuilles change aussi en fonction de l’âge du bambou

Un autre aspect des feuilles du bambou, est qu’elles sont plus grandes à un stade juvénile sur certaines espèces, surtout quand elles sont issues de semis. Vous pouvez par exemple voir ci-après une photo d’un jeune plant de Phyllostachys edulisSes feuilles sont au moins 3 à 4 fois plus grandes que les feuilles d’un bambou Phyllostachys edulis adulte.

Feuilles de bambou Moso
Feuilles d'un jeune plant de bambou Moso

Cycle de vie des feuilles de bambou

A voir la canopée bien verte et persistante du bambou, on pourrait croire que le bambou ne perd pas ses feuilles. Pourtant, quand on regarde par terre aux pieds des chaumes de bambou, on peut voir une couche de feuilles bien épaisse qui fait office de paillage.

Cela est dû au fait que tous les chaumes de bambou au sein d’un même peuplement ne perdent pas leurs feuilles en même temps, et que les feuilles qui tombent sont remplacées simultanément par d’autres feuilles.

Comme indiqué dans mon article sur la perte des feuilles du bambou:

  • La durée de vie des feuilles pour les bambous monopodiaux (traçants) est de 1 an pour les chaumes de moins d’1 an et de 2 ans pour les chaumes de plus de 2 ans.

  • La durée de vie des feuilles de bambous sympodiaux (non-traçants) est d’en moyenne 2 à 5 ans.

Il faut donc toujours garder un équilibre sur les chaumes d’âge pair et d’âge impair sur une plantation de bambous. Je vous invite à lire mon article sur la perte des feuilles du bambou pour en savoir plus à ce sujet.

A quelle période le bambou perd-il ses feuilles ?

La perte naturelle des feuilles de bambou peut avoir lieu à 2 périodes:

  • Au printemps/début d’été (en particulier chez les Phyllostachys) quand les nouveaux turions se développent.

  • En fin d’automne/début d’hiver pour les Fargesia. Comme expliqué dans mon article sur le bambou en hiver, lorsque l’hiver arrive, le bambou met en place un processus de jaunissement et perte de ses feuilles. Ceci diminue la surface foliaire du bambou, et donc la transpiration totale de la canopée. Ainsi, quand l’hiver arrive et que la mobilité de l’eau dans le sol diminue, le bambou qui continue de transpirer et de perdre de l’eau sèchera moins.

Quelles sont les vertus des feuilles de bambou ?

Feuilles de bambou séchées

Composition de la feuille de bambou

Avant de voir les vertus des feuilles de bambou, intéressons nous à leur composition. Les feuilles de 27 espèces de bambou ont été analysées et ont montré les résultats suivants:

  • Protéines: 9 à 19%

  • Fibres brutes: 18-35%

  • 5 à 8% de cendres. 70% de la teneur totale en cendres était de la silice et autres minéraux insolubles. Les feuilles de bambou sont pauvres en potassium, phosphore et sodium Elles sont riches en Zinc, Calcium, Magnésium, Cuivre et Manganese (Halvorson, 2004)

Les feuilles de bambou sont également riches en flavonoïdes, comme nous allons le voir ci-dessous. (Singhal et al., 2011)

Propriétés anti-diabétiques (hypoglycémiques)

Le diabète est un problème de santé public majeur. Rien qu’en France, plus de 4,5 millions de personnes étaient diabétiques en 2019. Ce chiffre serait de 463 millions de personnes à travers le monde.

Une étude conduite sur 50 rats diabétiques a montré que l’extrait de feuilles de bambou Moso aurait de bonnes propriétés hypoglycémiques. Les mêmes propriétés anti-diabétiques ont été trouvées sur d’autres espèces de bambou telles que Sasa borealis. (Singhal et al., 2011)

Propriétés antioxydantes

Les extraits de feuilles de bambou sont aujourd’hui connus pour être une source naturelle d’antioxydants avec un grand potentiel pharmaceutique. En effet, les feuilles de bambou contiennent des flavonoïdes (principalement des flavones C-glycosides), des lactones et des acides phénoliques. Les feuilles de bambou Phyllostachys edulis et Phyllostachys nigra var. henonis sont utilisés en Chine pour leurs propriétés anti-oxydantes dans la médecine traditionnelle. (Das, 2019)

Propriétés cardioprotectrices

Les problèmes cardiovasculaires désignent d’une manière générale les problèmes affectant le cœur ou les vaisseaux sanguins. Un risque majeur est la formation d’un caillot sanguin associé à une accumulation de dépôts graisseux à l’intérieur des artères. Des études ont montré que les flavones C-glucosides obtenues à partir d’extraits de feuilles du bambou Phyllostachys nigra auraient des propriétés cardioprotectrices et permettraient de réduire le cholestérol sérique. (Fu et al., 2005)

Des vertus contre le cancer ?

Le cancer est un groupe de maladies qui impliquent une croissance cellulaire anormale, qui peuvent potentiellement se propager dans différentes parties du corps. Ils diffèrent des tumeurs bénignes, qui elles ne se propagent pas.

Certaines études se sont intéressées à l’effet que pourrait avoir les feuilles de bambou contre les tumeurs et le cancer.

Par exemple, les feuilles du bambou Sasa senanensis sont utilisées dans l’Est de l’Asie comme une source potentielle de médicament depuis des centaines d’années. L’extrait alcalin préparé à partir de feuilles de Senanensis bouillies dans de l’eau chaude à 100°C est d’ailleurs populairement connu sous le nom de « Sasa santé« . 

Une étude a montré que l’administration de cet extrait de feuilles de bambou pendant 12 jours sur des souris ayant une tumeur mammaire permettrait d’inhiber le développement et la croissance d’une tumeur mammaire. Par la suite, d’autres études ont montré que les feuilles de bambou auraient des propriétés anti-tumeur/cancer. (Das, 2019)

Vertus des feuilles de bambou contre la fatigue

L’administration d’un extrait éthanolique à 80% de feuilles de bambou Pseudosasa japonica aurait multiplié par 1,5 le temps de nage d’une souris par rapport à un groupe contrôle.

Egalement, les chercheurs ont remarque que la concentration en lactate (qui est un indicateur de fatigue) était significativement plus faible au groupe de souris ayant reçu l’extrait de feuille de Pseudosasa japonica.

Les feuilles de bambou auraient donc des vertus permettant de réduire la fatigue. (Das, 2019).

Il n’y a pas de pesticides sur le bambou

Egalement, une autre propriété du bambou qui peut être intéressante par rapport à d’autres plantes cultivées, est qu’il n’y a besoin d’aucun pesticide pour le cultiver. Ainsi, vous ne risquez pas de boire un thé avec des feuilles de bambou qui contiennent des produits chimiques !

Comment utiliser les feuilles de bambou ?

Feuilles de bambou séchées en tisane

Tisane de feuilles de bambou
Tisane de feuilles de bambou

Les feuilles de bambou sont souvent consommées en infusion, seules ou avec d’autres plantes. Vous pouvez donc faire bouillir de l’eau et la verser dans une tasse avec 2 à 4 grammes de feuilles de bambou. Ensuite, vous pouvez boire l’eau infusée comme pour toutes vos tisanes !

Que faire d’autre des feuilles de bambou ?

Les feuilles de bambou sont aussi utilisées en Asie comme récipient pour la nourriture. Elles sont notamment utilisées pour faire cuire des boulettes de riz gluant. Le riz est mélangé avec une garniture (porc, champignons, etc…) et enveloppé dans des feuilles de bambou, avant d’être cuit à la vapeur. La feuille de bambou infuse ainsi le riz et lui donne un meilleur goût. Les feuilles de bambou sont aussi utilisées pour faire des sushis, ou simplement comme éléments décoratifs dans les plats.

Enfin, elles peuvent aussi être utilisées pour faire de la bière, ou encore des huiles essentielles.

Utiliser les feuilles de bambou comme fourrage animal

Vache dans le bambou
Vache dans le bambou Onlymoso (2 ans)

Enfin, une autre utilité que pourraient avoir les feuilles de bambou est de servir comme fourrage pour les animaux.

Per exemple, l’étude menée par J. H. Andriarimalala et ses collègues en 2018 (sources en fin d’article) sur le potentiel nutritionnel des feuilles de bambou comme source de nourriture des vaches laitières a montré des résultats intéressants.

En effets, à Madagascar, la principale contrainte pour l’augmentation de la production laitière des vaches dans les élevages est la disponibilité du fourrage pendant la saison sèche. A cette période, les pâturages naturels et les résidus de culture sont la principale source d’alimentation des vaches. Même s’ils sont riches en fibre, ils sont dépourvus de nombreux nutriments essentiels. Cette étude a montré que l’utilisation des feuilles de bambou mélangées à 50% avec de l’ensilage de maïs permettait d’avoir une meilleure production de lait par rapport à 100% d’ensilage de maïs.

L’utilisation des feuilles de bambou comme fourrage permet ainsi d’augmenter la production tout en réduisant les coûts de production. Elle permet aussi d’avoirs recours à une ressource disponible toute l’année, même pendant les périodes sèches quand les autres fourrages se font rares.

Une autre étude a montré que l’utilisation de feuilles de bambou fraiches pour nourrir des poulets en agriculture biologique permettrait d’augmenter leur poids de 70% comparé à ceux nourris avec un régime biologique standard. En effet, les feuilles de bambou permettraient d’agrandir le tube digestif des poulets, leur permettant de consommer davantage. (Bersalona, 2015)

Références bibliographiques

Andriarimalala, J. H., Kpomasse, C. C., Salgado, P., Ralisoa, N., Rakotondrainiarivelo, J. P., Razafimpamoa, H., … & Durai, J. (2018). Nutritional potential of bamboo leaves for feeding dairy cattle in Madagascar. INBAR. [En ligne] Disponible sur: https://agritrop.cirad.fr/589937/1/Andriarimalala%20et%20al%202018.pdf

Bersalona, C. B. (2015). Bamboo leaves as chicken feed and fodder. In Proceedings of the 10th World Bamboo Congress, Theme: Food andPharmaceuticals (pp. 17-22). [En ligne] Disponible sur: https://worldbamboo.net/wbcx/Sessions/Theme%20Food%20Pharmaceuticals/Bersalona,%20Carmelita%20B..pdf

Das, M. (2019). Bamboo: Inherent source of nutrition and medicine. Journal of Pharmacognosy and Phytochemistry8(2), 1338-1344. [En ligne] Consulté le 18/08/2021. Disponible sur: https://www.phytojournal.com/archives/2019/vol8issue2/PartV/8-2-351-675.pdf

Fu X, Wang M, Li S & Li Y, The effect of bamboo
leaves extract on hemorheology of normal rats. Zhong
yao cai Zhongyaocai Journal of Chinese Medicinal
Materials. 2005; 28(2):130-132

Halvorson, J. J., Cassida, K. A., & Turner, K. E. (2004, June). Nutritive Quality of Bamboo Browse for Livestock. In American Forage and Grassland Council Conference Proceedings (Vol. 13, p. 417).

Singhal, P., Satya, S., & Sudhakar, P. (2011). Antioxidant and pharmaceutical potential of bamboo leaves. Bamboo Sci Cult24(1), 19-28. [En ligne] Disponible sur: https://bamboo.org/_uploads/pdfs/BSCv24.pdf#page=21


Partagez ce contenu à vos amis:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous appréciez les bambous ? :-)

bambou bambou-panda

Ne manquez pas les dernières nouveautés sur le bambou en France en 2021 ! 

Recevez chaque mois les conseils et nouveautés sur le bambou:

bambou bambou-panda

Hey ! :-) Cet article vous est utile ? Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières nouveautés sur le bambou par mail:

%d blogueurs aiment cette page :