Culture du Bambou Géant en France Expliquée de A à Z

Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Le culture du bambou a fait son apparition en Europe depuis 2014 et en France depuis 2019 à travers la société Onlymoso. Cette société italienne développe la culture du bambou géant à des fins industrielles et commerciales et ses agriculteurs partenaires en ont déjà planté plus de 2000 hectares.

Dans cet article, vous allez découvrir toutes les informations sur la culture du bambou.

Et en tout cas, notre vache Highland s’y plait bien:

Vache dans le bambou
Vache dans le bambou

Peut-être que dans quelques années elle y trouvera de l’ombre comme les vaches en Inde 😉 :

vaches bambou
Vaches dans le bambou - L'agroforesterie du futur en Europe ? 😉

Vous souhaitez venir visiter une plantation de bambou géant Moso industrielle de 1,5 hectare ?

Rendez-vous ici pour participer à une visite de plantation de bambou géant Moso:

Bambou géant Moso - 36 mois

Au programme:

  • Visite d’une plantation de bambou géant Moso

  • Explications techniques sur la culture du bambou

  • Réponses à toutes vos questions sur la culture du bambou

Comment créer une bambouseraie ?

Pour créer une bambouseraie rapidement, il faut planter entre 400 et 2000 plants de bambou par hectare. Créer une bambouseraie nécessite aussi l’installation d’un système d’irrigation goutte à goutte.

Créer une bambouseraie
Créer une bambouseraie

Dans la suite de l’article je prendrai l’exemple de la culture du bambou Phyllostahys edulis mais il existe de nombreuses espèces de bambou avec un intérêt commercial.

1. Le travail du sol avant la plantation

Pour chaque étape présentée ci-après je vais faire un résumé court et concis mais si vous souhaitez avoir tous les éléments importants de manière exhaustive j’en parle lors des visites de notre plantation de bambou Moso.

Pour le travail du sol avant la plantation, il y a plusieurs cas de figure:

  • Si vous avez une prairie avec une terre souple, vous pouvez travailler seulement les lignes de plantation avec un motoculteur. (C’est ce qui a été fait sur la plantation sur la photo ci-dessus)

  • Dans toutes les autres situations, pour faire simple on travaillera le sol comme pour une plantation de maïs, la terre doit être bien souple et fine à la plantation.

Il est également important de faire une fertilisation de fond avant de planter, surtout sur une terre pauvre. Vous pouvez par exemple épandre du lisier de bovins.

En tant que prestataire pour Onlymoso, je fais personnellement le suivi de plus de 10 plantations de bambou Moso, et les 2 plantations qui ont été faites sur une pairie en ne travaillant que les lignes de plantation sont parmi les 4 meilleures que je suis.

2. La tranchée pour limiter la croissance des rhizomes

Tranchée pour bambous
Tranchée pour bambous

Le bambou géant Phyllostachys edulis étant traçant, il est important de prendre des mesures pour éviter que ses rhizomes ne dépassent la zone de plantation.

Vous devez donc impérativement creuser une tranchée autour de votre plantation de bambous.

Comme nous l’avions vu dans mon article sur les rhizomes du bambou, 80% de la biomasse rhizomes + racines du Phyllostahys edulis se trouve dans les 30 premiers centimètres du sol.

Je vous recommande de creuser une tranchée de 60 cm de profondeur minimum pour délimiter votre plantation. De cette manière, chaque année vous pourrez faire un tour de la tranchée et couper les nouveaux rhizomes qui tenteraient de s’échapper.

3. La plantation

Le jour de la plantation et les jours qui vont suivre sont très importants. J’ai observé de meilleurs résultats pour les plantations faites de début mai à début juin, après les dernières gelées.

Vous devez éviter de planter vos bambous si les conditions sont mauvaises. Je vous déconseille par exemple de planter vos bambous un jour avec beaucoup de vent quand il fait chaud. Un jeune plant de bambou avec ses grandes feuilles et ses tiges très fines peut griller très rapidement s’il est exposé à un vent chaud, surtout s’il est mal arrosé.

Au niveau de la densité de plantation, cela dépend du nombre de plants que vous avez. Sur une plantation de 1800 plants par exemple, vous pouvez faire des allées de 3,5 m et mettre un espacement entre les plants sur l’allée de 1,7 m.

Très important, dès que vous avez fini une ligne de plantation, les plants de la rangée doivent être arrosés 1 par 1 à l’aide d’une tonne à eau. On apportera 10 litres d’eau par plant. Je vous conseille fortement de le faire, cela permet d’avoir un meilleur taux de réussite. Le jet d’eau permet de tasser la terre avec la motte de terreau du bambou planté et d’éliminer les bulles d’air, en plus d’apporter de l’eau nécessaire au développement du bambou.

Enfin, le système d’irrigation goutte à goutte doit être mis en place et opérationnel le jour même de la plantation.

Que vous ayez 400 ou 1800 plants à mettre en terre, au bout d’un certains nombre d’années (10 à 15 ans), vous obtiendrez le même résultat. Cependant, vous obtiendrez des récoltes beaucoup plus importantes beaucoup plus rapidement les premières années avec 1800 plants qu’avec 400 plants. Il est également plus facile d’entretenir une bambouseraie de 1800 plants car le bambou prendra plus rapidement le dessus sur les adventices.

4. La gestion de la bambouseraie les 3 à 5 premières années après la plantation

L’irrigation au goutte à goutte

Irrigation bambou

Avoir un système d’irrigation goutte à goutte est indispensable les premières années après la plantation si vous avez pour objectif d’avoir des rendements élevés rapidement.

La première année après la plantation, il est très important de surveiller l’irrigation du bambou de très près. S’il ne pleut pas, on apportera entre 2 et 6 litres d’eau par jour et par plant en moyenne en fonction du type de sol et de l’exposition. Cela représente 1000 à 3000 m3 d’eau par an en moyenne.

Ensuite, une fois que les jeunes plants de bambou sont bien implantés, l’irrigation est moins indispensable mais toujours nécessaire pour accélérer le développement de la bambouseraie. Si vous n’arrosez pas pendant 1 semaine, vous ne risquez plus de voir tous vos plants griller et mourir. Cependant, si vous n’irriguez pas et qu’il ne pleut pas au moment du développement des nouvelles pousses ou au moment du développement des bourgeons sur les rhizomes, vous risquez de perdre en potentiel de rendement.

Je vous conseille d’éviter tout autre système d’irrigation que le goutte à goutte. C’est très simple: Les 3 plantations dont je fais le suivi sont les agriculteurs ont décidé d’arroser à l’enrouleur plutôt qu’au goutte à goutte sont les 3 plantations avec le moins bon développement.

La fertilisation

Pour avoir un rendement élevé rapidement et des bambous en bonne santé, il est important d’apporter de l’engrais.

Le meilleur moyen d’apporter de l’engrais est de le mettre en soluble dans le système d’irrigation goutte à goutte.

Pour une plantation avec un développement optimal, on apportera:

  • 200 N

  • 90-100 P

  • 100-130 K

Encore une fois je ne rentre pas dans les détails trop techniques ici sur les périodes d’apport d’engrais dans l’année mais si vous souhaitez en savoir plus j’en parle lors de la visite de plantation de notre plantation de bambou Moso.

5. A partir de 3 à 5 ans après la plantation: Les premières récoltes

La première récolte de pousses de bambou pour l’alimentation humaine se fait généralement entre 3 à 5 ans après la plantation. C’est en général à partir de ce moment que vous pourrez avoir des pousses de 5 cm+ de diamètre, ce qui commence a être intéressant en termes de rapport partie alimentaire/gaines de protection. Pour en savoir plus vous pouvez lire mon article sur la consommation des pousses de bambou.

L’année à laquelle la première récolte sera effectuée dépend de l’assiduité dans la gestion de la bambouseraie (irrigation, fertilisation, etc), du type de terre, de l’exposition, mais aussi du climat et donc de votre région de plantation.

Si vous souhaitez tout savoir à ce sujet je vous conseille de lire mon article complet sur la récolte et les rendements en pousses et chaumes de bambou.

Le bambou Phyllostachys edulis, un géant !

L’espèce de bambou proposée à la culture par la société Onlymoso pour la culture du bambou en France est le Phyllostachys edulis, aussi appelé Phyllostachys pubescens ou encore bambou Moso.

Ce bambou géant peut atteindre plus de 20 mètres de hauteur dans ses régions d’origine. Sa vitesse de croissance est impressionnante, le record enregistré étant de 119 centimètres en 24 heures ! Il recouvre plus de 3,5 millions d’hectares en Chine et est très utilisé pour la consommation de ses pousses et pour la construction.

Phyllostachys edulis (Mosochiku, CC - BY -SA 3.0)
Phyllostachys edulis (Mosochiku, CC - BY -SA 3.0)

J’ai fait un article complet au sujet du Phyllostachys edulis, en mentionnant notamment la manière dont il est cultivé, les conditions climatiques dans ses régions d’origine (précipitations, température) et les rendements qu’il permet d’obtenir. N’hésitez pas à y faire un tour en cliquant sur le lien ci-dessus.

La société Onlymoso développe la culture du bambou en France

Après ses 2000 hectares de bambou Moso plantés en Italie par ses 900 agriculteurs partenaires, l’entreprise Onlymoso a a commencé à développer la culture du bambou en France depuis 2019.

La première plantation a eu lieu dans l’Ain sur 1 hectare, et 3 autres plantations ont suivi cette même année.

Logo Onlymoso
Logo Onlymoso

Pour les plus attentifs, la première apparition d’Onlymoso en France avait même eu lieu avant 2019, puisque l’entreprise avait présenté les produits de sa marque alimentaire à l’occasion du Salon International de l’Alimentation à Paris en octobre 2018, et avait remporté le prix de l’innovation section Italie avec son Pesto de bambou (Voir point suivant).

Pour le moment, Onlymoso est la seule société en France proposant la culture du bambou à des fins industrielles et commerciales. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter leur site internet.

Quels rendements en pousses de bambou espérer ?

La société Onlymoso annonce la possibilité d’obtenir des rendements allant de 7 à 15 tonnes de pousses à l’hectare pour la culture du bambou en France et en Italie. Que peut-on en penser ?

La culture du bambou n’ayant jamais été réalisée en France à des fins industrielles et commerciales, nous n’avons pas de recul sur ces rendements dans notre pays. Des bambouseraies existent bien, comme la bambouseraie d’Anduze, mais aucune n’est cultivée de manière « intensive » comme le propose Onlymoso, avec un plan de fertilisation et un système d’irrigation goutte à goutte comme Onlymoso le fait.

Turion ou pousse de bambou
Pousses de bambou (ou "turions")

Cependant, des données provenant d’études menées dans les pays asiatiques révèlent les rendements obtenus par des peuplements de bambou Phyllostachys edulis exploités. Ceux-ci semblent correspondre à ce qu’Onlymoso propose: il semblerait qu’1 hectare de bambou Moso puisse produire de 5 à 28 tonnes de pousses en fonction du type de sol, du climat, de la densité, etc. Pour consulter mon article complet sur les rendements atteignables avec le bambou Phyllostachys edulis, rendez-vous ici.

Pourquoi cultiver le bambou en France ?

Onlymoso propose la culture du bambou à des fins industrielles et commerciales… Mais pour quoi faire ?

Le premier marché est celui des pousses de bambou. Si vous n’avez pas encore consulté mon article sur les qualités exceptionnelles des pousses de bambou, vous pouvez le faire maintenant: Tout y est expliqué sur la pousse de bambou, ses qualités nutritionnelles et utilisations.

En quelques lignes, les pousses de bambou sont consommées par plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde. Elles ont une forte valeur nutritive puisqu’elles sont riches en acides aminés et minéraux notamment, et ont un très faible taux de graisses. Les pousses de bambou ont un goût léger rappelant la noisette et l’artichaut, ce qui leur permet d’être utilisées en tant que texturant dans l’industrie agro-alimentaire.

Pousses de bambou sans gaine protectrice
Pousses de bambou sans gaine protectrice

La société Onlymoso a donc créé une gamme de produits à base de pousses de bambou adaptés à la culture occidentale, tels que du pesto de bambou, de la crème de bambou ou encore des crackers.

Gamme de produits Bambita
Une partie de la gamme de produits de la marque Bambita

Enfin, vous pouvez consulter la chaîne Youtube Bambou en France qui présente le suivi d’une plantation de bambou Onlymoso en Bretagne pour permettre d’avoir une vision objective d’une plantation de bambou Onlymoso:


Partagez ce contenu à vos amis:

Vous appréciez les bambous ? :-)

bambou panda

Ne manquez pas les dernières nouveautés sur le bambou en France en 2021 ! 

Recevez chaque mois les conseils et nouveautés sur le bambou:

bambou panda

Hey ! :-) Cet article vous est utile ? Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières nouveautés sur le bambou par mail: