Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Les bambous sont des plantes avec de nombreuses qualités agronomiques, mais aussi mécaniques. Il peut arriver que, pour une raison ou pour une autre, vous ayez envie de couper votre bambou. Les raisons à cela peuvent être nombreuses:

  • L’entretenir: Il est essentiel de tailler vos bambous chaque année pour assurer leur bon développement.
  • Réduire sa hauteur: C’est une opération souvent réalisée sur les haies de bambou
  • L’utiliser en tant que matériau (pour faire des tuteurs par exemple, ou des structures plus complexes)
  • S’en débarrasser: Les bambous sont parfois envahissants, et nombreux sont les propriétaires souhaitant supprimer des bambous dans leur jardin.
  • Le bouturer et le multiplier: C’est une opération généralement plus efficace lorsqu’on la fait à partir du rhizome, mais on peut aussi la faire à partir du chaume.

Dans cet article, nous allons passer en revue les différentes façons de couper un bambou en fonction de votre objectif. Je vais aussi mentionner les outils les plus efficaces dans chaque situation. Bonne lecture !

Avant toute chose, si vous devez couper un bambou de gros diamètre, il est important d’avoir un outil adapté à disposition.

Couper un bambou n’est pas toujours facile. Les bambous sont des plantes très résistantes qui nécessitent quelques efforts pour bien couper leurs chaumes.

Ainsi, le mieux est de choisir une scie spécifique avec des dents orientées vers vous pour que la coupe se fasse en tirant.

Scie pour bien couper le bambou

Pour l’entretenir

Bien tailler un bambou pour l'entretenir
Bien tailler un bambou pour l'entretenir

La coupe doit être faite annuellement

Pour entretenir votre bambou, il est conseillé de faire une taille d’entretien chaque année. En effet, de nouvelles pousses se développement tous les ans au printemps. Celles-ci vont rapidement se transformer en chaumes, et votre peuplement de bambous va devenir de plus en plus dense.

De plus, les chaumes les plus âgés se lignifient avec l’âge. Cette lignification va entraîner une perte de leurs capacités de transport des éléments nutritifs.

Or, cette capacité est essentielle pour la bonne santé du peuplement de bambous dans le temps. J’en parle notamment dans l’article « Pourquoi mon bambou ne pousse pas« .

Si vous n’entretenez pas votre bambou, il va finir par s’épuiser. Il est donc conseiller de couper les chaumes les plus vieux (ceux qui semblent les plus secs) chaque année. 

A quelle période tailler les bambous ?

  • Cette taille se fait en sortie d’hiver, de mars à début avril pour les bambous nains.
  • Pour les bambous tropicaux (généralement les bambous géants tels que le Phyllostachys edulis), la coupe a lieu en automne-hiver.
  • Enfin, pour les autres bambous comme les Fargesia, vous pouvez les couper de juin à début juillet.

Si votre bambou est planté dans votre jardin, coupez bien les chaumes à ras du sol. Lorsqu’elle s’assèche, la souche du bambou coupé va devenir très dure. Si quelqu’un passe par là, cette excroissance qui sort de terre pourrait le faire trébucher !

Évitez de tailler votre bambou au moment du développement des nouvelles pousses. Sauf si vous voulez vous en débarrasser bien sûr !

En effet, cette période est celle durant laquelle les besoins en énergie pour votre bambou vont être les plus importants. Les nouvelles pousses de bambou développent leurs feuilles tout à la fin de leur croissance. Elles vont alors dépendre de la photosynthèse réalisée par les chaumes à proximité pour leur développement. Vous pourriez donc perturber le développement en cours de jeunes pousses, et même marcher dessus par inadvertance.

Pour un bambou planté en pot à l’extérieur ou à l’intérieur, les mêmes règles d’entretien s’appliquent.

Pour réduire la hauteur (haie de bambou)

Haie de bambou taillée
Haie de bambou bien taillée pour contrôler sa hauteur ( Kent Wang - CC - BY - CA)

Vous pouvez couper les bambous trop hauts, en veillant à ne pas couper toutes les feuilles du chaume que vous coupez.

Cette coupe se fait donc essentiellement sur les bambous ayant des feuilles sur l’ensemble du chaume. Par exemple, les bambous de l’espèce Phyllostachys edulis ont des feuilles essentiellement sur le tiers supérieur du chaume. Si vous le coupez à mi-hauteur, il ne restera donc plus qu’une tige sans feuille, et le chaume va dépérir…

En voulant réduire sa taille, vous couperez toutes les feuilles, ce qu’il ne faut pas faire. Veillez donc bien à couper des bambous avec une distribution des feuilles uniforme sur tout le chaume.

Bambou Phyllostachys edulis: Impossible de couper les chaumes à mi hauteur
Bambou Phyllostachys edulis: Impossible de couper les chaumes à mi-hauteur

Si vous avez un bambou traçant trop haut comme du Phyllostachys edulis, il est malheureusement difficile de contrôler sa taille. Le mieux est de l’éliminer et de mettre un bambou plus petit.

Enfin, pour une haie de bambou, vous pouvez la couper à une hauteur uniforme en utilisant un taille-haie électrique.

Utiliser le bambou en tant que matériaux

Couper le bambou dans le champ pour le travailler

Si vous souhaitez utiliser des chaumes de bambou pour les travailler, j’imagine que vous souhaiterez les couper le plus proprement possible.

Ainsi, pour couper un bambou de faible diamètre, pour faire des tuteurs ou des pailles par exemple, un sécateur devrait suffire. Si vous ne voulez pas que l’endroit où vous avez coupé le bambou avec le sécateur soit légèrement aplati, vous pouvez utiliser un cutter, qui vous permettra d’avoir une coupe bien nette.

Couper un bambou avec un sécateur
Couper un bambou avec un sécateur

Pour couper un bambou de gros diamètre (jusqu’à 8 centimètres), vous pouvez utiliser une tronçonneuse ou une scie à métaux. Il est conseillé d’éviter d’utiliser une scie à bois avec des dents alternes pour ne pas déchirer les fibres du bambou. Vous pouvez aussi utiliser une scie japonaise, qui est très efficace !

Au-delà de 8 centimètres, une meuleuse sera plus efficace. Le bambou est un matériau résistant, et à force de s’y frotter, la chaine de votre tronçonneuse pourrait s’user. Il est donc important d’avoir un outil efficace et puissant.

Si vous souhaitez tout savoir sur comment couper un chaume de bambou sec pour le travailler, je vous conseille la lecture de mon article complet à ce sujet.

Couper un bambou grâce à la scie à métaux
Couper un bambou grâce à la scie à métaux
Couper un bambou grâce à a scie japonaise
Couper un bambou grâce à a scie japonaise

Couper le bambou pour s’en débarrasser

Couper tous les bambous à la base

Coupez TOUS les bambous à la base

J’avais fait un article complet sur comment détruire des bambous envahissants. Pour une information complète à ce sujet, n’hésitez pas à le consulter. En bref, il est possible d’éliminer des bambous manuellement, même si vous aurez généralement besoin d’huile de coude!

Pour cela, il vous faudra couper tous vos bambous à la base. Il est important de n’en laisser aucun, car un seul bambou peut alimenter le rhizome par sa photosynthèse. Comme évoqué plus haut, coupez bien les bambous à ras du sol pour éviter que quelqu’un trébuche sur les souches coupées.

Ainsi, en supprimant tous les bambous, vous supprimez la photosynthèse et le rhizome pourrit. Mais alors comment faire ?

La meilleure manière de les éliminer

Si votre bambou a de petits chaumes, vous pouvez utiliser une débroussailleuse. Ce sera une manière efficace de faucher votre bambou rapidement. Optez pour une débrousailleuse de bonne puissance à lame pour bien couper le bambou.

Pour une grande surface et si vous avez des amis agriculteurs, ll existe de grosses débroussailleuses pour tracteur. Le travail sera fait encore plus rapidement si vous en avez une à votre disposition !

Ensuite, comme expliqué dans mon article à ce sujet, il est très probable que de nouvelles pousses de bambou se développent après que vous les ayez coupés. Dans ce cas, supprimez toutes les nouvelles pousses qui sortent de terre.

Au niveau des outils pour couper les nouvelles pousses, vous pouvez utiliser votre débrousailleuse, ou une tondeuse tout simplement. Vos bambous devraient alors s’épuiser et mourir.

Couper le bambou pour le bouturer

Du bambou à la section

Votre objectif est peut-être, à l’inverse de vous en débarrasser, de couper vos bambous pour les bouturer !

Sachez que le bouturage à partir de rhizomes a un taux de réussite plus important que celui à partir de chaumes. Si vous avez la possibilité de couper des rhizomes, préférez donc un bouturage à partir de ceux-ci.

Dans le cas où vous souhaitez multiplier des bambous à partir des tiges, choisissez-en de moins de 3 ans. Il est important que vous choisissez un jour où le temps est humide pour faire cette opération. La meilleure période pour cette opération est de mi-mars à début mai.

En effet, une fois la section de bambou coupée, la perte d’eau est rapide et il n’y a plus de racines pour assurer l’alimentation en eau ! La dessication du bambou est la première cause d’échec du bouturage à partir du chaume.

Coupez une section de bambou avec au moins 2 nœuds. La coupe doit être faite au milieu de 2 entrenœuds. Mettez les sections coupées dans un chiffon humide jusqu’à la transplantation pour limiter les pertes d’eau.

Pour l’outil à utiliser, une scie à métaux ou autre scie avec des dents plates et non alternes fera l’affaire.

Bouturage de la section coupée

Ensuite, vous pouvez planter la section de bambou coupée dans votre substrat. Celui-ci doit être bien drainant : 2/3 de terreau avec 1/3 de terre sableuse. Le substrat est idéalement mis sur une couche de billes d’argile pour faciliter le drainage. La bouture doit être plantée à environ 3 à 6 cm de profondeur.

Je vous conseille de planter d’abord la section de bambou coupée dans un pot à coté de chez vous. Ce sera plus facile au départ pour vous en occuper. Vous pourrez replanter la section de bambou bouturée quand des rhizomes et racines se seront développées.

Le repiquage du bambou ne fonctionne pas toujours et il faut être bien attentif. Il faut surtout conserver la terre humidifiée en l’arrosant régulièrement, sans excès d’eau.

Également, aspergez régulièrement la tige de bambou repiquée d’eau avec un spray. Ceci limitera la perte d’eau par évaporation et transpiration.

Enfin, soyez patients… Les racines devraient être suffisamment développées dans les 2 à 3 mois après leur plantation en fonction des espèces ! Lorsque les boutures sont bien enracinées, n’hésitez pas à les replanter à l’endroit souhaité !

Un « bambou » que de nombreuses personnes souhaitent bouturer est le lucky bambou. Le lucky bambou a l’apparence d’un bambou en spirale et se trouve souvent en intérieur. Cette plante qui n’est en réalité pas un bambou est facile à multiplier. De plus, le lucky bambou d’intérieur est facile à couper, car il n’est pas aussi solide qu’un vrai bambou. Pour couper un lucky bambou trop grand, même un couteau pourrait faire l’affaire. Si vous en possédez cette plante, rendez-vous sur cet article qui explique tout ce qu’il faut savoir sur le lucky bambou, dont la technique de bouturage !

Résumé des outils à utiliser pour la coupe du bambou

Outils pour couper le bambou
Outils pour couper le bambou

J’ai évoqué plusieurs outils différents dans les points précédents. Voici un résumé des outils à utiliser dans chaque situation :

  • Sécateur : Pour éclaircir des bambous de faible diamètre
  • Sécateur électrique : Si vous avez beaucoup de bambous de faible diamètre à couper
  • Taille-haie électrique : Pour égaliser la hauteur d’une haie de bambou
  • Débroussailleuse : Pour supprimer des bambous de faible diamètre
  • Tondeuse : Pour éliminer les nouvelles pousses de bambou qui sortent de terre
  • Scie à métaux : Pour couper des bambous de gros diamètre nettement, et pour couper des chaumes de bambou sec pour les travailler
  • Scie japonaise: Pour couper les chaumes gros diamètre et les chaumes de bambou sec.
  • Tronçonneuse : Pour couper des bambous de diamètre entre 2 et 8 centimètres
  • Meuleuse : Pour couper des bambous à partir de 8 centimètres

Voilà, vous savez maintenant presque tout ce qu’il faut faire pour couper un bambou 😉 ! Si vous avez des questions ou retours d’expérience, n’hésitez pas à nous en faire part.

A bientôt !

Sources:

https://idl-bnc-idrc.dspacedirect.org/bitstream/handle/10625/8719/IDL-8719.pdf#page=167 

https://www.plantgrower.org/uploads/6/5/5/4/65545169/bamboo_propagation.pdf


Partagez ce contenu à vos amis:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.