Quel Bambou Cultiver en Intérieur ? (et Comment Faire)

Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Vous souhaitez cultiver un bambou en intérieur mais ne savez pas quelle espèce choisir ni comment faire ? Dans cet article, vous allez découvrir les meilleures espèces de bambou à cultiver en intérieur d’après les livres « Ornamental Bamboos«  de David Crompton et « Bambous Rustiques – Apprivoiser le Dragon » de Paul Whittaker. Ce sont par ailleurs 2 très bons livres que je vous recommande.

Livre Bambous Rustiques
Livre Ornamental Bamboo

Je précise qu’à titre personnel les seuls bambous que j’ai déjà fait pousser en intérieur quelques années sont un Dendrocalamus asper et un Bambusa longinternode (J’y reviens plus bas dans l’article). Dans cet article, nous allons donc voir les espèces de bambou qui peuvent pousser en intérieur d’après les livres cités ci-dessus mais je n’ai pas fait l’expérience personnellement pour ceux-ci.

Liste des bambous qui peuvent pousser en intérieur d’après les livres « Bambous Rustiques – Apprivoiser le dragon » et « Ornamental Bamboos »

Bambusa multiplex sous toutes les formes (cf. Livre Bambous Rustiques)

Nom scientifiqueBambusa multiplex
Cultivars et variétés‘Alphonse Karr’, ‘Fernleaf’, ‘Silverstripe’, ‘Willowy’, elegans, riviereorum, etc…

Bambusa multiplex est une espèce de bambou tropicale qui possède une vingtaine de cultivars et variétés. Parmi eux, le plus connu est bien entendu le Bambusa multiplex ‘Alphonse Karr’ avec ses chaumes jaunes aux stries vertes pâles comme nous allons le voir ci-dessous.

Bambusa multiplex ‘Alphonse Karr’, magnifique bambou pour l’intérieur (cf. Livre Ornamental Bamboos)

Bambusa multiplex 'Alphonse Karr'
Bambusa multiplex 'Alphonse Karr'
Nom scientifiqueBambusa multiplex ‘Alphonse Karr’
RhizomePeu traçant
Taille adulte1,5 – 2 m
Diamètre des chaumes 2 cm
Rusticité -6°C
Exposition Soleil, mi-ombre

Bambusa multiplex ‘Alphonse Karr’ est un magnifique bambou tropical dont les chaumes sont jaunes striés de vert. Il est aussi surprenant et riche en couleurs lors de la sortie des turions, dont la couleur est rose et verte. C’est un bambou peu rustique, qui ne supportera pas des températures inférieures à -6°C. Il n’est donc pas adapté pour la culture en extérieur dans la plupart des endroits en France.

En revanche, il est idéal pour la culture en intérieur par sa faible taille, qui dépasse rarement 2 mètres. Il faudra bien lui trouver un endroit lumineux et acheter un diffuseur d’humidité à mettre à côté de lui pour qu’il dévoile toute sa splendeur (voir partie sur les conseils de culture d’un bambou en intérieur en fin d’article).

Bambusa multiplex ‘Fernleaf’ (cf. Livre Ornamental Bamboos)

Nom scientifiqueBambusa multiplex ‘Fernleaf’
RhizomeNon traçant
Taille adulte3-4 m
Diamètre des chaumes 2-4 cm
Rusticité -5°C
Exposition Soleil, mi-ombre

Bambusa multiplex ‘Fernleaf’ est une forme de l’espèce Bambusa multiplex qui diffère de celle-ci par ses feuilles plus petites et sa plus petite taille. Pour faire simple, il s’agit d’une version miniature de l’espèce d’origine. Ses petites feuilles disposées en rangées ordonnées lui donnent même une allure de fougère, d’où le nom du cultivar ‘Fernleaf’ (fern signifie « fougère » en anglais).

Bambusa ventricosa, le bambou ventre de Bouddha (cf. Livres Bambous Rustiques & Ornamental Bamboos)

Bambusa ventricosa
Bambusa ventricosa
Nom scientifiqueBambusa ventricosa
RhizomeNon traçant
Taille adulte1,5 à 6 m
Diamètre des chaumes 3 à 8 cm
Rusticité -8°C
Exposition Soleil, mi-ombre

Unique avec ses entrenoeuds renflés qui lui ont valu le surnom de « Bambou ventre de Bouddha »Bambusa ventricosa est un bambou qui peut pousser en intérieur. C’est un bambou subtropical peu rustique, qui peut résister à des températures jusqu’à -8°C. Il ne pourra donc pas se développer partout en extérieur en France et plus généralement en Europe.

Bambusa ventricosa ne produit pas des entrenœuds renflés dans toutes les conditions. D’ailleurs, dans de bonnes conditions (humidité, espace, chaleur, lumière, etc), seulement environ la moitié des chaumes auront des entrenœuds renflés, les autres auront une forme droite classique. Pour obtenir les entrenœuds caractéristiques en forme de poire, il faut des conditions de stress: Sol pauvre, peu d’eau, espace limité dans un pot, etc.. Si vous souhaitez cultiver ce bambou en pot en intérieur, vous pourrez d’ailleurs plus facilement influer sur les conditions de culture.

Chusquea – les formes les moins rustiques (cf. Livre Bambous Rustiques)

Chusquea culeou
Chusquea culeou (Vallée des bambous)

Chusquea est un genre de bambous originaires d’Amérique du Sud, dont la plupart ne sont pas rustiques et conviennent plutôt pour les régions les plus chaudes. Cependant, ces espèces peu rustiques peuvent être cultivées en intérieur d’après le livre « Bambous Rustiques ». C’est par exemple le cas de Chusquea coronalis, Chusquea cumingii, Chusquea foliosa, Chusquea quila, Chusquea uliginosa et Chusquea valdiviensis.

Plusieurs caractéristiques des bambous du genre Chusquea les rendent uniques, comme le fait que la plupart d’entre eux ont des chaumes pleins, ce qui les différencient de la majorité des bambous dont les chaumes sont creux (voir mon article « Pourquoi le chaume du bambou est creux ? » pour en savoir plus). La morphologie des branches de certaines espèces est également unique: Les nœuds ont de multiples bourgeons qui produisent des branches de dimensions égales à la branche mère et au chaume.

Chusquea cumingii (cf. Livre Ornamental Bamboos)

Nom scientifiqueChusquea cumingii
RhizomeNon traçant
Taille adulte2 – 3 m
Diamètre des chaumes 0,6 à 2 cm
Rusticité – 10°C
Exposition Soleil, mi-ombre

Chusquea cumingii est une espèce du genre Chusquea endémique au centre du Chili. Ses chaumes sont pourvus de petites feuilles lancéolées linéaires. C’est un bambou qui pousse en touffes ouvertes et qui résiste bien à la sécheresse (il pousse dans des zones semi-arides au Chili). L’aspect global de ce bambou est très joli et il pourrait faire un bon bambou d’intérieur.

Chusquea coronalis, un bambou très gracieux (cf. Livre Ornamental Bamboos)

Nom scientifiqueChusquea coronalis
RhizomeNon traçant
Taille adulte3 – 5 m
Diamètre des chaumes 0,6 à 2 cm
Rusticité – 5°C
Exposition Ombre, mi-ombre

Chusquea coronalis (bambou grimpant mexicain) est un bambou exceptionnel qui forme des touffes de chaumes arqués de manière très gracieuse. Ces chaumes sont ornés de centaines de très petites feuilles. Il peut être cultivé en pleine terre ou en pot, mais il est exigeant et il est assez sensible au froid.

L’élégant Drepanostachyum falcatum (cf. Livres Bambous Rustiques et Ornamental Bamboos)

Nom scientifiqueDrepanostachyum falcatum
Rhizome Non traçant
Taille adulte 3-4 m
Diamètre des chaumes 1-2 cm
Rusticité -10°C
Exposition Mi-ombre

Drepanostachyum falcatum est un bambou très élégant, avec des branches pleureuses munies de nombreuses petites feuilles fines. C’est un excellent bambou ornemental mais il est moyennement rustique, résistant mal à des températures inférieures à -10°C. Ce bambou a une couleur légèrement argentée à bleutée donnée par la poudre blanche qui recouvre les jeunes chaumes. Il est d’ailleurs parfois surnommé « Bambou bleu » ou « Bambou pleureur de l’Himalaya ».

Les livres « Bambous rustiques » et « Ornamental Bamboos » indiquent tous les 2 que ce bambou peut être cultivé en intérieur.

Himalayacalamus falconeri (et ‘Damarapa’) (cf. Livre Bambous Rustiques)

Nom scientifiqueHymalayacalamus falconeri
Rhizome Non traçant
Taille adulte2,5-4 m
Diamètre des chaumes 1-2 cm
Rusticité -9°C
Exposition Soleil, mi-ombre

Himalayacalamus falconeri est une superbe espèce de bambou qui forme des touffes avec des chaumes fins et arqués. Ses chaumes sont vert clair au début, puis développent des tâches violettes au niveau du nœud, qui finissent par donner de magnifiques chaumes orange et violet.

Le cultivar Himalayacalamus falconeri ‘Damarapa’ diffère de l’espèce d’origine avec des chaumes verts qui ont des stries jaunes au début. Ses chaumes deviennent rougeâtres avec des stries vert foncé à violet foncé lorsqu’ils sont exposés au soleil. Ses feuilles sont vertes et assez larges, et ses branches sont longues et arquées.  Ce cultivar était autrefois considéré comme une espèce distincte nommée « Arundinaria hookeriana ».

Indocalamus tesselatus, bambou nain qui peut pousser en intérieur ? (cf. Livre Bambous Rustiques)

Feuilles de bambou Indocalamus tesselatus
Feuilles de bambou Indocalamus tesselatus (Vallée des bambous)
Nom scientifiqueIndocalamus tesselatus
RhizomeTraçant
Taille adulte1-2 m
Diamètre des chaumes0,5 cm
Rusticité-20°C
ExpositionSoleil ou ombre

Indocalamus tesselatus est une espèce de bambou répandue que l’on voit souvent dans des parterres ou en petit massif dans des jardins. Bien qu’étant de petite taille, ses feuilles sont longues, larges et bien vertes, comme j’en avais parlé dans mon article sur la morphologie des feuilles de bambou

C’est un bambou rustique qui se développe bien au soleil ou à la mi-ombre. Il est indiqué dans le livre « Bambous Rustiques » que vous pouvez cultiver ce bambou en intérieur, mais je suppose qu’il faut un bon taux d’humidité pour que les feuilles restent belles et luxuriantes.

Pleioblastus fortunei (cf. Livre Bambous Rustiques)

Bambou nain Pleioblastus fortunei
Bambou nain Pleioblastus fortunei
Nom scientifiquePleioblastus fortunei
RhizomeTraçant
Taille adulte0,5 – 1,2 m
Diamètre des chaumes0,1 – 0,3 cm
Rusticité-20°C
ExpositionSoleil ou ombre

Pleioblastus fortunei est un très joli bambou nain qui peut servir comme couvre sol, pour faire un petit massif ou encore sous des arbres. Son feuillage est vert panaché de blanc-crème (plus contrasté quand il pousse dans des zones ensoleillées). Il se plait à la mi-ombre et est rustique, pouvant résister jusqu’à -20°C. C’est un bambou traçant mais il est facile à contrôler et à arracher s’il trace à un endroit non souhaité.

Pleioblastus pygmaeus (cf. Livre Bambous Rustiques)

Nom scientifiquePleioblastus pygmaeus
RhizomeTraçant
Taille adulte0,2 – 0,6 m
Diamètre des chaumes0,1 – 0,3 cm
Rusticité-29°C
ExpositionSoleil ou ombre

Pleioblastus pygmaeus est un joli bambou nain idéal pour servir de couvre-sol ou pour faire des bordures. Il est très rustique et peut pousser même dans les conditions les plus difficiles (sauf terres gorgées d’eau). Il tolère également les périodes de sécheresse prolongées. Son feuillage est bien dense et touffu, ses feuilles étant bien proportionnées et bien vertes. Il forme un couvre-sol très compact.

Pleioblastus shibuyanus ‘Tsuboi’ (cf. Livre Bambous Rustiques)

Nom scientifiquePleioblastus shibuyanus ‘Tsuboi’
RhizomeTraçant
Taille adulte1 – 2 m
Diamètre des chaumes0,1 – 0,5 cm
Rusticité-25°C
ExpositionSoleil ou ombre

Pleioblastus shibuyanus ‘Tsuboi’ est un bambou nain très vigoureux idéal pour faire de belles touffes denses et de petites haies basses. C’est un bambou lumineux avec ses feuilles striées de vert et de blanc-crème. Les feuilles peuvent sortir presque toutes blanches avant de devenir striées durant la saison.

Pseudosasa japonica, bambou d’intérieur ? (cf. Livre Bambous Rustiques)

Bambou japonais Pseudosasa japonica
Bambou japonais Pseudosasa japonica
Nom scientifiquePseudosasa japonica
RhizomeTraçant
Taille adulte6 – 8 m
Diamètre des chaumes1 – 2 cm
Rusticité-15°C
ExpositionSoleil, mi-ombre ou ombre

Pseudosasa japonica est un bambou remarquable très populaire aux chaumes longs, fins et très denses. C’est un bambou idéal pour faire une haie haute ou pour faire de l’ombrage. Pseudosasa japonica est très rustique et peut pousser dans des conditions difficiles comme par exemple dans les zones exposées au vent sur le littoral. Ses feuilles sont de taille relativement grandes et retombantes. Ses chaumes étant longs, fins et assez rectilignes, ils peuvent par ailleurs être utilisés pour la confection de pailles en bambou. Pour en savoir plus sur ce superbe bambou, je vous recommande la lecture de mon article complet sur le Pseudosasa japonica.

Shibatea Kumasasa (cf. Livre Bambous Rustiques)

Nom scientifique Shibatea kumasasa
RhizomeTraçant
Taille adulte 1 – 2 m
Diamètre des chaumes 0,3 – 0,6 cm
Rusticité – 20°C
Exposition Soleil ou mi-ombre

Shibatea kumasasa est un joli petit bambou idéal pour faire des haies basses ou pour couvrir des parterres. Vous pouvez le tailler facilement pour le maintenir à la hauteur souhaitée. Il forme des touffes bien denses avec des feuilles relativement larges presque ovales tout en ayant l’extrémité bien pointue. Les feuilles sont de couleur verte, cachant les petits chaumes en dessous. En regardant de loin, ont pourrait presque croire que ce n’est pas un bambou mais un petit buisson.

Otatea acuminata ssp. aztecorum (Livre Ornamental Bamboos)

Nom scientifiqueOtatea acuminata ssp. aztecorum
RhizomeNon traçant
Taille adulte3 – 5 m
Diamètre des chaumes0,6 à 2
Rusticité– 5°C
ExpositionSoleil ou mi-ombre

Enfin, pour terminer cette liste de bambous pour intérieur, voici le bambou Otatea acuminata ssp. aztecorum. Il s’agit d’un bambou magnifique unique par ses très longues et fines feuilles. Celles-ci sont accrochées à des chaumes qui ploient sous leur poids, formant des touffes arquées. 

C’est un bambou qui a besoin de lumière et de chaleur, donc si vous souhaitez le cultiver à l’intérieur il faut vraiment qu’il soit à la lumière. Les chaumes sont bien verts au début, puis jaunissent légèrement avec l’âge.

Ou sinon… Mettre un bambou artificiel en intérieur

Bambou artificiel intérieur
Bambou artificiel intérieur

Cultiver un bambou en intérieur peut être difficile, surtout si votre pièce n’est pas lumineuse. Il peut aussi y avoir quelques inconvénients, tels que les feuilles qui tombent (voir mon article sur la perte des feuilles du bambou pour en savoir plus) ou encore la nécessité d’arroser.

Une solution à cela peut être tout simplement de mettre un bambou artificiel en intérieur. 

Les avantages de mettre un bambou artificiel en intérieur sont multiples:

  • Il n’y a pas d’entretien à faire (arrosage, apport d’engrais, divisions, éclaircies, etc.)

  • Les bambous artificiels sont de très jolies pièces de décoration quand ils sont de bonne qualité

  • Vous pouvez le mettre partout, même dans les pièces sombres

  • Ils permettent d’avoir un sentiment de nature et de verdure à l’intérieur

  • Ils permettent de combler un vide avec élégance et sérénité

Bien sûr, le bambou artificiel n’a pas vocation à remplacer un vrai bambou si vous avez des conditions adéquates. Cependant, si votre intérieur n’est pas adapté pour la culture d’un bambou (pas assez lumineux, trop petit, etc…), un bambou artificiel peut faire l’affaire. Ainsi, si vous souhaitez mettre un bambou artificiel en intérieur, vous pouvez consulter la collection de bambous artificiel sur la boutique Pandam:

Comment cultiver un bambou en intérieur ?

Faire pousser un bambou en intérieur, ce n’est pas toujours facile. Pour qu’il ait un bel aspect, il faut que plusieurs conditions soient réunies. Voici quelques conseils pour cultiver votre bambou en intérieur:

  • Le mettre à la lumière: Si vous avez une baie vitrée, une grande fenêtre, etc… Le mieux est de mettre votre bambou à côté. Votre bambou ne pourra pas bien se développer s’il est placé dans une pièce sombre en permanence.

  • Pour que votre bambou pousse bien en intérieur, il lui faudra généralement plus de 50% d’hygrométrie, voire même 70% d’hygrométrie pour certains bambous. Il est donc conseillé de mettre un humidificateur d’air à côté de votre plante. Si vous n’en avez pas la possibilité, vous pouvez aussi acheter un brumisateur manuel, et vaporiser de l’eau tous les jours sur votre bambou. (Les normes européennes pour l’hygrométrie sont de 30% à 70%, et les médecins s’accordent à dire qu’il est préférable qu’elle soit entre 40% et 60%).

  • Bien arroser régulièrement: Lorsqu’un bambou est cultivé en intérieur, il ne bénéficie pas de l’eau de pluie. Sa seule source d’eau sera l’arrosage que vous faites. Le meilleur moyen de savoir s’il faut arroser, c’est de regarder la terre à la surface du pot: Si la terre est toujours humide dans les 3-4 premiers centimètres, inutile d’arroser de nouveau. Par contre, si elle est sèche, il faut arroser. Pour en savoir plus, je vous recommande de lire mon article sur l’arrosage du bambou.

  • Apport d’engrais: En particulier lorsqu’il est cultivé en pot, le bambou a besoin d’engrais pour pouvoir bien se développer et avoir un bel aspect. Pour cela, je vous recommande de mettre un engrais minéral au printemps avant la sortie des turions. Vous pouvez remettre une petite poignée d’engrais pendant l’été. Enfin, il est aussi conseillé de mettre un engrais organique en automne. Pour en savoir plus, je vous recommande mon article sur l’apport d’engrais au bambou.

  • Le diviser: Lorsque l’on cultive un bambou en pot, ses rhizomes finissent pas coloniser tout l’espace disponible du pot après un certain temps. Il est donc conseillé de diviser votre bambou en pot pour lui redonner de l’espace dans le pot. Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur les bambous en pot.

  • Les éclaircies: Tous les ans, de nouvelles pousses sortent de terre et viennent s’ajouter aux chaumes déjà existant. En fin d’année, vous pouvez donc couper les chaumes les plus anciens de votre bambou (vous pouvez aussi enlever les chaumes biscornus). Les chaumes qui sont les plus utiles à votre bambous sont ceux de 1 à 4 ans, ensuite ils commencent à être trop lignifiés et moins utiles pour le transport de nutriments aux nouvelles pousses. Si l’âge moyen des chaumes de votre bambou est trop élevé, cela peut se traduire par un bambou en mauvaise forme qui produit peu de belles pousses. J’en parle plus en détail dans mon article « Pourquoi mon bambou ne pousse pas?« .

Lucky bambou: Un bambou d’intérieur… Qui n’est pas un bambou !

Lucky bambou dans l'eau
Lucky bambou dans l'eau

Enfin, vous avez peut être vu ou entendu parler du lucky bambou qui serait un excellent petit bambou d’intérieur ?

S’il est vrai que le lucky bambou pousse bien en intérieur, son nom et son apparence sont trompeuses: En effet, il ne s’agit pas d’un bambou, mais d’une plante nommée Dracaena sanderiana. Aucun bambou ne peut d’ailleurs pousser dans un vase d’eau comme on peut le faire avec le Dracaena sanderiana.

Pour tout savoir sur cette très jolie plante, je vous conseille la lecture de mon guide complet sur le lucky bambou. Voici ci-dessous un résumé de quelques points clés sur cette plante parfois appelée « bambou d’intérieur« .

Comment cultiver un lucky bambou en intérieur ?

Le lucky bambou est une plante plutôt facile à faire pousser et qui nécessite peu d’entretien. Voici quelques conseils:

  • Si votre lucky bambou est dans un vase d’eau, veillez à ce qu’il y ait toujours de l’eau dans le vase (environ 5-8 cm) pour ne pas qu’il ne se dessèche.

  • Placez le à un endroit avec une bonne luminosité, tout en évitant le soleil direct à côté d’une vitre.

  • Choisir un vase transparent. Le lucky bambou réalise la photosynthèse sur toute la longueur de sa tige.

  • Changer l’eau 1 à 2 fois par mois

  • Apporter de l’engrais liquide 1 fois tous les 2 à 3 mois pour qu’il soit bien vert.

  • Vous pouvez aussi cultiver votre lucky bambou d’intérieur en terre. Pour cela, il faut un terreau bien drainé avec des billes d’argiles dans le fond du pot. Il faut aussi bien l’arroser pour conserver le substrat humide.

Lucky bambou d’intérieur et Feng Shui

Le lucky bambou est une plante qui est aussi beaucoup utilisée dans le Feng Shui. Le Feng Shui est un art millénaire d’origine asiatique qui consiste à harmoniser les énergies d’un lieu de vie pour que ses habitants y vivent mieux. Cela passe notamment par l’agencement des pièces et des objets qui s’y trouvent.

Le Feng Shui s’articule autour de 5 éléments: L’eau, le bois, la terre, le feu et le métal. C’est d’ailleurs pour cela que l’on voir souvent:

  • Un ruban rouge sur le lucky bambou, qui représente l’élément Feu

  • Un fil de fer accroché à celui-ci ou une pièce de monnaie dans le vase, qui représente le Métal

  • Egalement, le lucky bambou représente quant à lui le Bois, l’élément Eau se trouve dans l’eau du vase, et l’élément Terre est représenté soit par la terre si vous cultivez votre lucky bambou en terre, soit par des galets qui peuvent se trouver dans le fond du vase.

Ainsi, plus qu’une pièce de décoration, le lucky bambou est une plante avec un symbolisme fort, qui peut aussi être offert à un proche comme porte-bonheur.

Vous savez maintenant tout sur la culture du bambou en intérieur et sur les meilleurs bambous pour cela. N’hésitez pas à partager cet article à vos amis s’il vous a aidé.


Partagez ce contenu à vos amis:

8 réflexions sur “Quel Bambou Cultiver en Intérieur ? (et Comment Faire)”

  1. Ping : Bambusa ventricosa: Le Curieux Bambou Ventre de Bouddha ! -

  2. Ping : Avoir un Beau Lucky Bambou dans l'Eau: Guide Complet 2021 -

  3. Ping : Comment Couper un Bambou Facilement: Astuces et Outils -

  4. Ping : Votre Bambou est-il Malade ? -

  5. Ping : Bambou Noir, Traçant ou Pas ? En pot ? (Phyllostachys nigra) -

  6. Ping : Quel Bambou Choisir ? Guide Illustré en 4 points clés -

  7. Ping : Bambou en Pot: Le Guide Complet 2021 (Choix, Plantation, Culture...) -

  8. Ping : Bambou Tropical: 10 Espèces Impressionnantes ! -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :