fargesia rufa

Fargesia rufa, Bambou Touffu par Excellence ! (Traçant ? En Pot)

Partager cet article:
Les derniers articles par Mathieu Gilard (tout voir)

Avec sa forme plus large que haute, Fargesia rufa est un bambou touffu très apprécié pour faire un massif. Non traçant et rustique, il s’est vite hissé parmi les bambous les plus populaires dans les pays au climat tempéré. Découvrez en plus sur le Fargesia rufa dans cet article.

Fargesia rufa, le bambou touffu

Principales caractéristiques

Sur la photo ci-dessous vous pouvez voir un plant de bambou Fargesia rufa planté ce printemps. Il s’agit d’un jeune bambou qui n’est pas à taille adulte. Je mettrai une photo par an sur cet article pour suivre l’évolution.

fargesia rufa bambou

(Ici l’aspect général n’est pas très beau car la photo a été prise en plein été sous de fortes chaleurs, et les bambous sont jeunes et ont été peu arrosés)

Nom latinFargesia rufa
Hauteur adulte2 à 3 mètres
Diamètre des chaumes 0,5-1 cm
Rusticité  – 20°C
Exposition Soleil, mi-ombre
UtilisationOrnemental, souvent en massif isolé
RhizomesNon traçants

Fargesia rufa se caractérise par une forme très cespiteuse, avec de belles petites feuilles généralement vert pâle. Sur un sol riche, les feuilles peuvent être plus foncées. Les nœuds et les nouvelles gaines de ses chaumes sont légèrement teintés de rouge orangé ou de rose crevette. Ses nœuds produisent de nombreuses branches qui donnent naissance à des feuilles dont l’orientation de la pointe est vers le bas. (Paul Whittaker, 2005)

Fargesia rufa est très apprécié pour constituer un massif dans un jardin, car sa forme est touffue, bien ronde et plus large que haute. Il est aussi apprécié pour faire une haie large pour garnir une allée, donnant un aspect très léger et verdoyante. Comme nous le verrons plus bas, Fargesia rufa est aussi un bambou particulièrement adapté pour la culture en pot ou en jardinière.

Grâce à sa grande rusticité, il pourra résister aux hivers les plus froids. Il se développera mieux à l’ombre et à la mi-ombre qu’en plein soleil surtout dans les régions chaudes. Comme pour tous les bambous, il appréciera un sol drainant et sans excès d’eau. Même si les feuilles seront d’un vert plus foncé et son allure générale plus vigoureuse dans un sol riche, vous pouvez aussi le faire pousser dans un sol pauvre avec une fertilisation adaptée (voir plus bas dans l’article).

Fargesia rufa, bambou traçant ou non traçant ?

Les rhizomes du bambou Fargesia rufa sont non traçants. Cela signifie que les entrenœuds de ses rhizomes ont une forme incurvée, et que les bourgeons latéraux au niveau des nœuds produisent uniquement de nouveau rhizomes (pas de nouveaux chaumes). Seul les bourgeons terminaux à l’extrémité des rhizomes produisent de nouveaux chaumes.

Fargesia rufa est par conséquent un bambou non envahissant qui ne nécessite pas de barrière anti-rhizome. D’une manière générale, tous les bambous du genre Fargesia sont non traçants.

Un bambou originaire du Gansu et du Sichuan en Chine

Fargesia rufa est originaire de 2 provinces en Chine, à une altitude comprise entre 1000 et 2500 mètres:

  • Sichuan: Il s’agit d’une province très montagneuse avec des sommets hauts de 7000 mètres. Son bassin est drainé par le plus long fleuve d’Asie, le Yangzi Jiang. Cette province abrite 85% des pandas géants, qui se nourrissent d’ailleurs des feuilles du Fargesia rufa.
  • Gansu: Cette province est longue et étroite (plus de 1500 km de long) et la majeure partie de sa surface est située à plus de 1000 mètres d’altitude. Il s’agit d’un territoire très montagneux dans le sud et plat au nord.

Plantation (en terre et en pot) et entretien du bambou Fargesia rufa

Culture en pot

Fargesia rufa est particulièrement adapté pour la culture en pot, car sa forme touffue et retombante donne un aspect très garni et harmonieux avec le pot. Fargesia rufa permettra de créer un brise-vue parfait dans une jardinière ou un pot surélevé grâce à son feuillage très compact.

Pour que votre bambou Fargesia rufa se développe parfaitement en pot, pensez à l’arroser 1 à 2 fois par semaine lorsqu’il fait chaud et sec, et à lui apporter de l’engrais azoté au printemps. Il faut aussi que le pot soit percé pour éviter l’eau stagnante que le bambou ne supporte pas.

Au niveau du type de pot, choisissez un pot avec 40 cm de profondeur au minimum, et idéalement 50 cm de côté minimum.

Plantation en pleine terre

L’étape de plantation d’un bambou est très importante pour la suite de son développement. Pour planter votre bambou Fargesia rufa, vous aurez besoin d’une bêche, d’une truelle de jardin et éventuellement d’un peu de terreau.

Voici les différentes étapes de plantation d’un bambou en terre:

  1. Creuser un trou faisant 2 fois le diamètre de la motte du bambou, et environ 5 centimètres plus profond.
  2. Retirer le bambou du pot en tapant d’un coup sec sur le rebord du pot avec une main et en tenant les chaumes du Fargesia rufa avec l’autre main. Il faut éviter de tirer sur les jeunes chaumes, car cela pourrait rompre la jonction entre le chaume et le rhizome et compromettre la survie du plant.
  3. Si la motte de votre bambou est sèche, vous pouvez la mettre à tremper dans un bac rempli d’eau quelques minutes.
  4. Déposer le plant de Fargesia rufa au milieu du trou que vous avez creusé et le reboucher. Vous pouvez mélanger la terre de votre jardin avec un peu de terreau si c’est une terre lourde pour aider votre bambou à repartir. Pensez à bien disposer votre plante, il y a parfois un côté plus beau que l’autre au début.
  5. Arroser 5 à 10 litres d’eau avec un arrosoir ou un tuyau d’arrosage pour bien tasser la terre autour du bambou, et la colmater à la motte de celui-ci.
  6. Vous pouvez ajouter un paillage pour que ce soit plus joli.

Entretien après plantation

Pour avoir un joli bambou avec des feuilles bien vertes, il y a 4 paramètres principaux sur lesquels vous pouvez intervenir:

  • L’apport d’engrais minéral: Pour le bambou, on apportera un engrais azoté au printemps au moment du développement des nouvelles pousses. Cette période nécessite beaucoup d’énergie dans un intervalle de temps relativement court pour le bambou, il faut donc privilégier un engrais azoté minéral à libération rapide. En automne, on pourra apporter un engrais plus riche en phosphore et potassium pour les rhizomes.
  • Apport d’amendements organiques: Pour améliorer la structure du sol et sa richesse en nutriments sur le long terme, vous pouvez apporter des amendements organiques comme du compost, du fumier de cheval ou de bovin ou encore du mulch (broyat de feuillus).
  • L’arrosage: Même si le bambou ne supporte pas l’excès d’eau, il a besoin d’un arrosage régulier, surtout les premiers mois après sa plantation s’il ne pleut pas. Il est difficile de donner une indication précise sur la quantité d’eau à apporter, car cela dépend du type de sol, du climat et de l’exposition. Le mieux est de suivre la règle suivante: on arrose seulement quand la surface de la terre est sèche. Si la surface est déjà mouillée/humide, inutile d’arroser de nouveau. 
  • La taille: Vous verrez au fil du temps que certains chaumes de votre bambou vont sécher et mourir. Il est important de retirer ces chaumes pour améliorer l’aspect esthétique de votre bambou, mais aussi pour laisser de l’espace pour les nouveaux venus.

Mon bambou Fargesia rufa jaunit, que faire ?

Les causes du jaunissement de votre bambou Fargesia rufa  peuvent être multiples:

  • Manque d’engrais
  • Sol inadapté
  • Manque d’eau
  • Jaunissement en hiver
  • etc…

Pour en savoir plus sur les causes et solution de ce jaunissement, vous pouvez lire min article complet sur le jaunissement des feuilles du bambou.

Vous savez maintenant tout sur le bambou Fargesia rufa: un bambou rustique, non traçant, touffu et apprécié dans les jardins des pays au climat tempéré.