Phyllostachys nigra boryana

Phyllostachys nigra ‘Boryana’: Un Bambou Géant Vert et Noir

Partagez ce contenu à vos amis:

Auteur: Mathieu Gilard

Phyllostachys nigra ‘Boryana’ est un cultivar géant du Phyllostachys nigra. Il peut pousser beaucoup plus haut que le Phyllostachys nigra ‘Henonis’. Il est facilement reconnaissable avec ses chaumes verts tachetés de noir. Dans cet article, vous allez découvrir toutes les caractéristiques du Phyllostachys nigra ‘Boryana’.

(Un cultivar est une variété obtenue en culture par l’Homme)

Le Phyllostachys nigra ‘Boryana’, un bambou vert tacheté de noir

Phyllostachys nigra boryana
Phyllostachys nigra boryana
Nom latinPhyllostachys nigra ‘Boryana’
Région d’origineJapon
Rusticité-18°C
ExpositionSoleil ou ombre légère
Hauteur10 à 18 mètres
Diamètre des chaumesMax 10 cm
RhizomesTraçants

Phyllostachys nigra ‘Boryana’ est un cultivar originaire du Japon qui peut pousser très haut: Jusqu’à 18 mètres de hauteur ! C’est donc un bambou géant, dont les dimensions ne sont pas si loin du bambou géant Phyllostachys edulis, qui peut monter à 25 mètres. C’est un bambou rustique qui résiste très bien aux hivers froids. Vous pouvez donc le planter même au nord de la France ou autre pays au climat froid en hiver.

Ses rhizomes sont traçants, comme pour toutes les espèces du genre PhyllostachysSi vous en plantez un, il est donc important de mettre en place des mesures de contrôle du développement souterrain des rhizomes: Creuser une tranchée ou mettre une barrière anti-rhizomes.

La caractéristique qui permet de le reconnaitre facilement et qui le distingue des autres cultivars et variétés de Phyllostachys nigra, c’est que ses chaumes sont verts tachetés de noir. Lorsqu’ils émergent, ils sont totalement verts. Les taches noires/brunes commencent à apparaître dès la première saison et s’intensifient au fil du temps. Ses chaumes ont aussi la caractéristique de jaunir lorsqu’ils sont exposés au soleil.

Produisant un bois de très bonne qualité, les chaumes peuvent être utilisés dans la construction. Ils sont notamment utilisés pour la construction de salles de thé au Japon.

Enfin, ses feuilles sont fines et vertes, contrastant bien avec les chaumes tachetés et faisant du Phyllostachys nigra ‘Boryana’ un bambou très ornemental. Vous pouvez l’utiliser en massif, pour faire une petite forêt, ou pour faire une haie très haute.

Les pousses de bambou Phyllostachys nigra ‘Boryana’ sont comestibles

Pousses de Phyllostachys nigra 'Boryana'

Les turions du bambou Phyllostachys nigra ‘Boryana’ qui sortent au printemps sont recouverts de jolies gaines protectrices marron clair à beige. Ces gaines finiront par tomber dans les semaines après la sortie des pousses.

Les pousses de bambou Phyllsotachys nigra sont comestibles. Vous pouvez donc les récolter au printemps quand elles sortent tout juste de terre (max 10 cm). Après avoir retiré les gaines protectrices et les avoir bouillies, elles peuvent être mangées en salade, en poêlée avec des légumes, en accompagnement, etc… Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur la consommation des pousses de bambou.

Culture du bambou Phyllostachys nigra ‘Boryana’

La plantation

Phyllostachys nigra ‘Boryana’ peut être planté en plein soleil ou à la mi-ombre. Il est important de choisir un sol bien drainant et riche. Pour en savoir plus sur le choix du type de sol, vous pouvez lire mon article sur les bons et mauvais sols pour le bambou.

Les étapes de plantation (en pleine terre) sont:

  1. Retirer votre Phyllostachys nigra ‘Boryana’ de sont pot. Vous pouvez le faire en prenant les chaumes d’une main et en tapant d’un coup sec avec l’autre main sur le rebord du pot.

  2. Uniquement si la motte est sèche, vous pouvez le mettre à tremper dans un bac d’eau le temps de creuser le trou. Pas besoin de passer par cette étape si la motte est déjà bien humide.

  3. Creuser un trou faisant environ 2 fois le diamètre de la motte, et 3-4 centimètres plus profond.

  4. Reboucher le trou avec la terre du jardin. Vous pouvez ajouter du terreau pour favoriser l’implantation mais ce n’est pas nécessaire.

  5. Arroser abondamment pour bien tasser la terre autour de la motte et éviter les poches d’air.

  6. Vous pouvez ajouter un paillage qui a de nombreux effets bénéfiques. Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur le paillage du bambou.

  7. Si vous plantez au printemps, il est conseillé de mettre un engrais azoté 15-20 jours après la plantation. Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur l’apport d’engrais au bambou.

Rappel: Les rhizomes du bambou Phyllostachys nigra ‘Boryana’ sont traçants. Il est donc important de creuser une tranchée ou mettre une barrière anti-rhizomes pour délimiter le périmètre qu’il ne doit pas dépasser.

Autres entretiens

Une fois votre bambou planté, voici les différents soins que vous pouvez apporter au fil des ans:

  • Arrosage/irrigation: En particulier si vous habitez dans une région chaude et sèche et que votre bambou est en pot, il est important de l’arroser. C’est d’ailleurs indispensable les premières semaines après la plantation s’il ne pleut pas pour que votre bambou ne sèche pas. Les années après la plantation, vous pouvez continuer à faire un apport d’eau au printemps pour favoriser le développement des nouvelles pousses. Vous pouvez aussi faire un apport d’eau en été s’il fait chaud pour améliorer son aspect. Pour en savoir plus et savoir les quantités à apporter, vous pouvez lire mon article sur l’arrosage du bambou.

  • Apport d’engrais: Au printemps, juste avant le développement des nouvelles pousses, je vous conseille d’apporter un engrais azoté à action rapide à votre bambou. Ceci favorisera le développement des pousses et donnera à vos bambous de belles feuilles bien vertes. Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur l’apport d’engrais au bambou.

  • Eclaircies: Les chaumes du bambou se lignifient avec le temps, et leurs faisceaux conducteurs deviennent donc de moins en moins efficaces pour le transport de la sève. Au fil des années, ils sont donc de moins en moins utiles pour l’apport de nutriments aux jeunes pousses qui sortent de terre. En parallèle, de nouveaux chaumes sortent tous les ans, venant densifier la plantation. Il est donc conseillé d’éclaircir votre bambou Phyllostahys nigra ‘Boryana’ tous les ans en supprimant les chaumes les plus anciens. Ceci donnera de l’espace à votre plantation pour les nouveaux chaumes, lui donnant ainsi un aspect général plus joli.

Vous savez maintenant tout sur le bambou géant noir Phyllostachys nigra ‘Boryana’. Si cet aticle vous a été utile, n’hesitez pas à le partager autour de vous.


Partagez ce contenu à vos amis:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :